Anti-spoil
twitter logo facebook logo insta logo
16/05/22
Article

Entretien avec Ra1kos

La nouvelle version d’Helios Gaming, les ambitions de l’équipe et les premiers résultats obtenus par le groupe : le meilleur espoir en titre se prête au jeu de la première interview de cette quatrième saison de 6 French League.

Entretien avec Ra1kos

C’est un Helios Gaming différent qui vient à nous cette année. Le changement de structure pour Adriano, JaKs et toi, ainsi que les ajouts de Draw et Robin n’ont pas été trop compliqués dans votre préparation ?

La transition a été un peu compliquée au départ. Se réhabituer à jouer avec deux nouveaux coéquipiers, ça déstructure un peu une équipe. Tu changes presque la moitié de l’équipe, donc c’est un peu compliqué.

Que viennent donc apporter Draw et Robin, les successeurs de FuZiion et Neox ?

Ils apportent une nouvelle dynamique de jeu qu’on n’avait pas forcément avec FuZiion et Neox. Avec Draw et Robin, on est un peu plus agressif que par le passé, étant donné qu’ils apportent un style d’entry qu’ils avaient déjà dans leurs équipes précédentes (NDLR : Viperio 86 pour Draw et Helios Gaming pour Robin.)

Le tout donne un début de saison parfait au niveau de la synergie et du contenu proposé dans le jeu non ?

De l’intérieur, la synergie est meilleure, oui. Mais on aurait pu faire mieux sur les trois premiers playdays qu’on a joués…

Comment ça ?

On aurait dû mieux clôturer nos matchs. Les finir plus vite.

Niveau résultats justement, Acend et Okacorp — vos concurrents en Challenger League la saison passée — ont été défaits par votre formation d’entrée de jeu. Vous pensez être les favoris à l’accession à la Challenger League cette saison, une fois encore ?

Absolument pas ! Tout le monde est favori pour la montée en Challenger League via la 6 French League cette année. Chaque équipe peut battre chaque équipe, le niveau est assez « packé », si on peut dire ça comme ça.

Parmi les autres équipes du Championnat, y en a-t-il certaines capables de vous surprendre ?

En vrai… Noetic, je pense que, même s’ils ont joué avec leur coach, ils peuvent faire mal sur le reste de la saison. Ils ont une bonne structuration d’équipe, avec Neox qui était chez nous avant et que je connais bien. Je pense qu’ils vont encore aller chercher d’autres résultats positifs sur les prochaines journées.

Tu étais le meilleur espoir la saison passée. Tu vises désormais le titre individuel de MVP ?

Je vise les victoires collectives, d’abord. Les récompenses individuelles, ça vient après.

Mais si tu peux rafler une petite reward individuelle, tu ne dirais pas non ?

Ce serait bien, mais ce n’est pas ma priorité (Sourire.)

Christopher « LuZi » Lima