Anti-spoil
logo sponsor
twitter logo facebook logo insta logo
03/10/19
Article

L’équipe type des non-francophones

L’équipe type des non-francophones

La R6FL est l’endroit parfait pour retrouver les meilleurs joueurs de la francophonie. Mais pas seulement : nombreux sont les joueurs étrangers à avoir pris part à l’aventure de la 6 French League parce qu’évoluant dans des équipes européennes s’exprimant à la base dans la langue de Molière. Si l’on regroupait ces stars étrangères ensemble, dans une seule et même équipe, cela donnerait une formation redoutable. Une formation prouvant surtout - sur une légère touche de chauvinisme - que la R6FL est bien l’un des championnats nationaux les plus relevés au Monde.

Blas (Penta Sports) - Entry / Roamer

Repéré assez tard sur la scène professionnelle de Rainbow Six, Blas n’a pas connu beaucoup d’équipes depuis le lancement de sa jeune carrière. ENCE, puis Penta, voici la courte trajectoire du Hongrois de 25 ans, qui ne compte pour expérience à haut niveau qu’une saison et demie en Pro League, la participation à un Six Invitational et quelques DreamHack. En dehors de ça ? Pas grand-chose. Encore moins comparé à d’autres joueurs sur son poste en Pro League. Ce qui ne l’empêche toutefois pas de s’illustrer comme l’un des openers les plus efficaces du moment. Surtout en R6FL, où chacune de ses sorties est devenue synonyme de fragmovie. Preuve que le « Ranked Hero » est devenu un joueur confirmé : Blas a signé un rating moyen de 1,20 sur ses 5 derniers matchs, ainsi que ses 57 éliminations inscrites en 57 rounds (soit une élimination par round). Efficace.

Aceez (Giants) - Entry / Roamer

Aurait-on pu ne pas inclure Aceez parmi les meilleurs joueurs de R6FL alors qu’il est l’un des meilleurs éléments de Pro League ? Bien sûr que non. Sa place est toute trouvée dans notre formation type, et ceux qui seraient difficiles à convaincre devraient rapidement changer d’avis après avoir pris connaissance des statistiques suivantes : un ratio de kill pour death supérieur à 2, une moyenne d’1,07 élimination par round. Voilà assez de matière pour prouver que le joueur des Giants a été numériquement le joueur le plus efficace en duels durant la première moitié de saison du Championnat de France de Rainbow Six. L’Allemand fait des merveilles et tout le monde le voudrait dans son équipe. À juste titre, tant il est capable de porter les siens et de débloquer des situations parfois compliquées.

Korey (Giants) - Flex / Proxy BP

Jeunesse, Allemagne, talent, insolence. Voilà quelques mots qui nous viennent à l’esprit dès lors que l’on pense à Korey. Déjà plutôt bien expérimenté, avec plusieurs saisons de Pro League et des sorties en Major, celui qui a vu son destin ressembler étroitement à celui d’Alphama ne cesse de montrer de très gros progrès. Aussi bien pour Giants, son club, que pour les milliers de paires d’yeux passionnées de Rainbow Six. Reculé sur un poste de Flex en vue de la deuxième partie de saison en R6FL, afin de se diversifier et devenir plus complet qu’en se cantonnant au rôle d’entry, le petit prodige promet déjà d’épater la galerie. Ses récentes prestations contre GameWard, GiFu et Penta Sport, lors desquelles il a été élu MVP, convergent d’ailleurs dans ce sens. Même s’il lui faudra gagner en régularité pour franchir un palier supplémentaire et s’imposer comme un joueur totalement épanoui.

Hungry (Penta Sports) - Flex Support / BP

 Au fil du temps, Hungry s’est établi comme l’une des pierres angulaires de Penta. Une pierre qui serait difficile aujourd’hui de bouger d’un iota. On l’a d’abord connu pour son utilisation « sauvage » et destructrice de Ying. Puis pour son statut d’excellent joueur de Smoke. Et enfin comme l’un des meilleurs joueurs européens. D’ordinaire très régulier, il n’est pas rare de le voir finir ses matchs sur une performance individuelle louable. Très intelligent et doté d’une excellente visée, il serait un plus pour n’importe quelle formation jouant à Rainbow Six. D’autant plus que son habilité à pouvoir régulièrement changer d’opérateur principal (Zofia, Jackal, Capitao, Sledge et Ying, sur ses 5 derniers matchs) fait également de lui un joueur très polyvalent.

 Stigi (Vitality) - Support Breacher / BP

Connaissez-vous beaucoup des joueurs capables de clôturer une moitié de saison avec une bonne note à chaque rencontre ? Non ? Normal, il n’y en a qu’un et il se trouve sous vos yeux. Six matchs, six bonnes perfs, Stigi a tout simplement roulé sur la R6FL. Destructeur et inarrêtable quand il est en confiance, le Finlandais a vu sa carrière prendre une autre ampleur depuis que Vitality lui a proposé de rejoindre ses rangs. Et même s’il s’est montré poussif lors des matchs de la rentrée, nul doute que ce dernier parviendra à retrouver le niveau qui a très rapidement fait de lui un joueur reconnu aux quatre coins de l’Europe. Son plus ? Pouvoir jouer de manière très impactante à quasiment tous les postes, ce qui est plutôt rare. C’est pourquoi il est possible de lui confier les clefs du jeu en retrait sans trop de craintes.

Christopher « Luzi » Lima