Anti-spoil
twitter logo facebook logo insta logo
28/08/19
Article

Les pépites à surveiller en 6 French League

Les pépites à surveiller en 6 French League

Ils sont jeunes ou étaient méconnus du grand public au coup d’envoi de la 6 French League, ce qui ne les a toutefois pas empêchés de rayonner. Découvrez sans plus tarder les joueurs à suivre de la R6FL.

Djuz (Supremacy) :

À 21 ans, Jason Dray est loin d’être étranger aux rencontres intéressantes délivrées par Supremacy dans notre Championnat de France. En effet, que ce soit aux commandes de Capitão, Sledge ou même Thatcher, l’entry a réalisé une excellente première moitié de saison. En atteste sa note moyenne de 1,16 ; ainsi qu’un ratio de kill pour death égal à 1,85 et une cadence infernale de 0,93 kill par round. Ses deux masterclass, contre MCES et Oplon, ont par ailleurs démontré l’étendue de son talent. À lui désormais de répéter ce genre de démonstration face aux équipes du top, lors de la phase retour.

P4 (Bastille Legacy) :

Celui qui a fêté récemment ses 19 ans est sûrement l’une des plus belles révélations de la scène française du moment. Avec une note moyenne de 1,13 pour un ratio de K/D noté à 1,17, le tout en alliant les casquettes d’entry et de leader in game, Nicolas Rimbaud semble avoir un avenir radieux tout tracé devant lui. Si nous retiendrons plus particulièrement de sa part une exhibition exceptionnelle face à la Team Oplon, sa magie sur Zofia, Maestro ou Valky, a ainsi pu mener les Bastille Legacy vers une prometteuse quatrième place (synonyme d’accès aux playoffs) à la mi-saison.

Krunch (Penta Sports) :

On le savait lors de son arrivée dans l’écurie de Penta Sports, l’actuel dauphin de R6FL : Benjamin Ploton est là pour apprendre. Et c’est ce qu’il fait à merveille. En guise de témoignage de son apprentissage fructueux, la coqueluche de 18 ans s’est appliquée à récolter une note moyenne de 1,10 sur l’ensemble des 7 rencontres disputées, proposant également un ratio de K/D de 1,20. Alors qu’il évolue sur un pool de postes et d’opérateurs variés, allant de Zofia jusqu’à Thermite et de Maestro jusqu’à Jäger, l’apprenti joueur professionnel semble emmagasiner avec assurance toute l’expérience dont il a besoin pour embellir son futur.

Alphama (Giants) :

Parce qu’il a seulement 19 ans, que sa note moyenne tourne autour de 1,07 et qu’il évolue à temps plein sur un poste reculé de support breacher en cumulant tout de même des ratios de KOST à 0,75 et de K/D à 1,36 ; Léo Robine prouve qu’il est LA réelle pépite de la scène française de Rainbow Six. Jusqu’à preuve du contraire, il est en tout cas à ce jour le plus jeune joueur francophone évoluant chez un grand de Pro League, tout en nous régalant de son évolution chaque semaine en 6 French League, dont il est leader avec ses coéquipiers. 

M4DMAN (GameWard) :

En voilà un qui profite parfaitement de la R6FL pour continuer son rodage. Leo Kukielka, 20 ans, est un entry qui a fait ses armes dans l’ESL Premiership et sur divers qualifiers internationaux avant de débarquer avec GameWard en 6 French League. Alors qu’il évoluait encore sur console il y a un an de cela, le Gallois a assuré le spectacle cette saison en cumulant de belles statistiques. Parmi elles, nous pouvons compter sur une note moyenne de 1,07 et un ratio de K/D à hauteur de 1,30. Ce qui est plutôt bon et permet, en partie, à son équipe de rester à deux unités de la quatrième place durant l’actuelle pause du Championnat.

Christropher « Luzi » Lima