Anti-spoil
logo sponsor
twitter logo facebook logo insta logo
10/01/20
Article

Mais qui êtes-vous, les équipes de 6 French Challengers ?

Mais qui êtes-vous, les équipes de 6 French Challengers ?

Elles ne sont plus que huit à aspirer à une montée en Rainbow Six French League. Ces équipes donneront tout pour s’imposer dans cette étape des Challengers. Mais qui sont-elles ? Réponses, sans plus tarder.

SFPD Shinigami - La principale curiosité

Voici la surprise majeure des 6 French Challengers. Première à s’y être hissée, cette bande de cinq joueurs, qui se sont presque retrouvés par hasard et qui ont travaillé dans l’ombre, a su s’imposer le jour J. Le petit bout de parcours réalisé jusqu’ici est éloquent : des victoires sur trois candidats qui ont également fini par se qualifier : Vegacy Esports, Team LFO et SYZYGY. Le groupe est doté d’un très jeune âge moyen, avec des éléments peu connus, et on se dit qu’on pourrait bien y trouver quelques pépites qui se dégageront du lot.

Composition: Baptwo / Blwd / Demoniak / cley / Hirox

SYZYGY - L’ogre à faire tomber

Révélée la saison passée via la Challenger League, SYZYGY s’était placée à la cinquième marche dudit championnat, devenant — de manière officielle et anecdotique — la troisième meilleure équipe à majorité française sur le continent. Juste derrière Vitality et BDS, oui. Ce n’est donc pas une surprise de retrouver la base de son roster dans ces 6 French Challengers, bien que la troupe ait dû s’y prendre par deux fois. Explications : ayant été recalé après une première tentative fructueuse, pour manquement au règlement de la part de l’un de ses joueurs, l'équipe a finalement remporté le qualifier de la dernière chance. Une formalité, visiblement.

Composition : Avadentt / Duckii / Nztro / Osarck / Vegz

Vegacy Esports - L’héritage de Smokes’n Shields

Début 2019, le nom d’un roster se murmure aux quatre coins de la scène française de Rainbow Six. De cette équipe prometteuse, Vegacy en a tiré la colonne vertébrale composée du trio NeYoX, Arth et Vxrtigo, pour, semble-t-il, minutieusement préparer l’étape qualificative des 6 French Challengers. On peut dire que cela a plutôt bien fonctionné, puisque la line-up — qui a pu compter sur les arrivées de Wallkero et du très expérimenté Ksiix (ex-Supremacy) — n’aura eu besoin que de deux tentatives pour composter son billet vers la prochaine étape. Sur sa route, Vegacy a laissé la Team OGC, Yunktis et NHJUI sur le carreau, trois importants favoris à la montée, ce qui n’est pas négligeable.

Composition: Arth / Ksiix / NeYoX / Vxrtigo / Wallkero

NHJUI - La jeunesse enflammée

Il s’agit de la formation la plus métissée de ces 6 French Challengers. Un Britannique, Joe, et un Danois, Kapkan, prêtent main-forte à trois pépites du Rainbow Six français : Blaz, SETzz et Ayzenn. Surpris sur le fil par Yunktis (défaite 7 à 8) lors du premier qualifier, ce mix transpirant la fougue et le mélange de nationalités a su se reprendre dès la tentative suivante en allant décrocher sa qualification avec brio. Anecdote intéressante : le collectif repose sur un joueur qui compte une flopée de matchs de R6FL dans les bras : SETzz, ancien lead in game de GameWard durant une partie de la première saison de French League.

Composition : Ayzenn / Blaz / Joe / Kapkan / SETzz

Tesia Squad - L’agressivité par excellence

Cette équipe imprévisible sera le pire cauchemar de ceux qui pratiquent un style de jeu organisé. Sa principale force ? La pression, qu’elle tente d’imposer constamment sur ses adversaires. Quitte à en abuser de trop, oui, mais preuve que cela fonctionne plutôt bien ! Heureux vainqueur du troisième qualifier, ce groupe qui pourrait porter comme slogan « nos ex-consoleux ont du talent » semble déterminé à punir — sur fond de roublardise — le moindre faux pas de ses futurs opposants. Avec en tête d’affiche de la bande : Primal, un ancien joueur de Pro League sur XBox, mais aussi de Challenger League sur PC.

Composition : Chile / Magestik / Primal / Slaaz / OniZuKa

Team Roue Libre - L’ADN Yunktis

L’été dernier, un nouveau projet vient dépoussiérer l’œuvre Yunktis. Le principe est simple : Sixquatre — champion de Pro League avec la même structure quelques années auparavant — organise des détections e-sportives dans le but de mettre sur pieds deux équipes composées des meilleurs talents français en quête d’évolution. Cela n’aura pas mis bien longtemps avant de porter ses fruits, puisque ces deux équipes ont réussi à atteindre les 6 French Challengers. Celle dont il est question ici (anciennement Yunktis Blue) étant par ailleurs composée de trois anciens pigistes de Challenger League : Whiteshark67 (ex-Deathrow), Dareeal et Aurel (deux anciens d’Overtime). Ce qui en fait l’une des escouades des playoffs les plus redoutables, a minima sur le papier.

Composition : Aurel / Dareeal / Prime / Whiteshark67

Team LFO - Pour sortir de l’ombre

Dans la foulée de sa « sœur », l’ancienne Yunktis White a obtenu son ticket vers les 6 French Challengers lors du quatrième - et initialement prévu comme dernier - qualifier. C’est dire si elle n’avait plus le droit à l’erreur. Mais ça y’est : la voilà, prête à passer le test final. Ou plutôt deux nouvelles épreuves, car au-delà d’une potentielle montée en 6 French League (qui restera l’objectif principal de l’équipe), nul doute que Team LFO voudra faire aussi bien — voire mieux — que la Team Roue Libre, dans un scénario où l’équipe considérée anciennement comme second couteau irait plus loin que celle qui est depuis longtemps vantée comme numéro une. Wait and see…

Composition : Strong / Luuluu / Olxen / Sura / Sushi

Team OGC - Ceux qui ne lâchent jamais

Des arrêts nets sur deux quarts, une non-participation à l’un des qualifiers, et contre toute attente : cette finale de « Q4 » atteinte au buzzer, avec deux changements dans l’effectif par rapport aux premiers essais. Cette équipe est une revenante. Sur le papier, pourtant, il aurait été difficile de présager d’un tel spectacle de galères. Surtout parce qu'elle compte dans ses rangs deux anciens membres de SYZYGY (NeoX et Darkwin). C’est finalement après l’ajout de Cheezy et Teoxys dans la formule que cette dernière est devenue bonne. Ce qui a fait d’OGC l’ultime équipe qualifiée pour cette inédite version des 6 French Challengers.

Composition : Cheezzzy / Darkwin / JaKs / NeoX / Teoxys

Christopher « Luzi » Lima